ameli.fr - Le diabète

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Le diabète

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 13 juin 2016
Le diabète n’est pas une maladie anodine et peut entraîner des complications graves, des yeux et du pied notamment. C’est pourquoi les personnes ayant un diabète sont les premières à pouvoir bénéficier de sophia, le service d’accompagnement de l’Assurance Maladie pour les malades chroniques.
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Prévenir les complications du pied

L'Assurance Maladie rembourse les soins de prévention réalisés par le pédicure-podologue pour les patients diabétiques qui présentent un risque élevé de lésions ou de plaies des pieds.

Prévenir les risques de complications graves

Le diabète peut conduire, après plusieurs années d'évolution, à une diminution importante de la sensibilité du pied, notamment à la douleur. Ainsi, le rôle d'alerte de la douleur n'est plus rempli, une lésion des pieds notamment plantaire peut se développer sans que la personne diabétique ne s'en rende compte.
Non traitée, cette lésion évolue vers un ulcère (plaie creusante), peut s'infecter et nécessiter une hospitalisation prolongée et, dans les cas les plus graves, une amputation d'orteil(s) ou d'une partie du pied.
Pour en savoir plus sur le diabète, consultez le site ameli santé

Les risques de complications graves des pieds chez les patients diabétiques sont évalués au moins une fois par an par leur médecin traitant, dans le cadre du suivi de leur diabète, selon la classification internationale IWG* comportant 4 niveaux (grades 0, 1, 2 et 3).
Le risque de complications graves des pieds augmente de façon importante à partir du grade 2 (diabétique présentant une diminution de la sensibilité sous le seuil d'alerte et des déformations importantes des pieds) et devient majeur au grade 3 (diabétique avec antécédent d'ulcération ou d'amputation d'orteils).

C'est pour prévenir l'apparition de ces complications que l'Assurance Maladie rembourse des soins de prévention réalisés par les pédicures-podologues pour les patients diabétiques les plus à risque de complications.

Ces soins chez le pédicure-podologue associés à d'autres mesures de prévention s'inscrivent dans une prise en charge globale du diabète.

Si vous êtes diabétique, soyez vigilant !

Si vos chaussures présentent une usure anormale, ou si vos pieds présentent des lésions (cors aux pieds, callosités, fissures...) ou une ulcération, notamment peu douloureuse ou ayant du mal à cicatriser, consultez votre médecin traitant. Il saura vous conseiller et vous prescrire, si nécessaire, des soins de pédicurie-podologie. Il vous indiquera également si ces soins peuvent être pris en charge par l'Assurance Maladie en fonction du niveau de risque que vous présentez.

Quels sont les soins de pédicurie-podologie pris en charge ?

L'Assurance Maladie prend en charge chaque année** :

  • 4 séances de soins de prévention, si vous présentez un risque de lésions des pieds de grade 2.
  • 6 séances de soins de prévention, si vous présentez un risque de lésions des pieds de grade 3.

Ces séances sont prescrites par votre médecin traitant ou un autre médecin, notamment votre diabétologue, et sont réalisées par un pédicure-podologue conventionné, formé et disposant du matériel adéquat pour cela.

Au cours de la 1re séance, votre pédicure-podologue réalise un bilan complet de vos pieds pour évaluer leur sensibilité, les zones d'appui et de frottement, les déformations, etc., afin d'établir, avec votre accord, un programme de soins adaptés. Il vérifie également votre chaussage. Par la suite et de façon régulière, il s'agit de repérer et de traiter les lésions à un stade précoce pour éviter des complications plus graves.

Votre pédicure-podologue vous donnera également des conseils de prévention (hygiène des pieds, chaussage adapté, port de semelles orthopédiques...) pour éviter l'apparition de lésions.

À noter : la prise en charge des semelles orthopédiques par l'Assurance Maladie se fait sur prescription médicale.

Quel tarif et quel remboursement ?

Le tarif de chaque séance est fixé à 27 euros, remboursé par l'Assurance Maladie à 100 % si vous êtes exonéré du ticket modérateur, notamment au titre de l'affection longue durée « diabète », et à 60 % dans les autres cas.

À noter :

  • le pédicure-podologue ne peut pas facturer de dépassements d'honoraires pour ces séances ;
  • ces séances peuvent être réalisées à domicile, si la prescription médicale le précise.


* International Working Group of the Diabetic Foot.
** Conformément aux recommandations de la Haute Autorité de santé : « Séances de prévention des lésions des pieds chez le patient diabétique, par le pédicure-podologue », juillet 2007.

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Services en ligne

Votre compte ameli
Tous vos services en ligne : suivre vos remboursements, télécharger une attestation de droits, commander une carte européenne d'assurance maladie, signaler la perte/vol de votre carte Vitale, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Annuaire santé
L’annuaire santé de l’Assurance Maladie pour trouver un médecin, un kiné, un hôpital… Tarifs. Horaires. Spécialités. Localisation.

Sites utiles

Le programme Descendance
Diabète de type 2 et risques génétiques : le CERITD recherche 500 familles diabétiques pour participer au programme Descendance.

ameli-santé
Le site de l'Assurance Maladie entièrement dédié à la prévention et à la santé.

Rubriques annexes