ameli.fr - La vaccination : pour les enfants et les adultes aussi

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

La vaccination : pour les enfants et les adultes aussi

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 10 octobre 2013

La vaccination permet de protéger chacun d'entre nous contre les différents microbes à l'origine de maladies infectieuses potentiellement graves et qui, pour certaines, ne peuvent être traitées de façon efficace.
Se faire vacciner enfant et à l'âge adulte, c'est éviter beaucoup de maladies infectieuses pour soi et pour les autres. Certains vaccins sont remboursés par l'Assurance Maladie sur prescription médicale.

Un nouveau calendrier des vaccinations : plus de simplicité pour une meilleure protection

Chaque année, le calendrier des vaccinations, publié par le ministère chargé de la santé après avis du Haut Conseil de la santé publique, fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge.

Le nouveau calendrier des vaccinations 2013 introduit une simplification importante de la vaccination pour tous, nourrissons, enfants, adolescents et adultes, notamment :

  • Moins d'injections pour tout le monde
    - pour les nourrissons, la primovaccination se fait avec une injection en moins : deux doses de vaccin espacées de deux mois et un rappel, au lieu de trois doses de vaccin et un rappel ;
    - pour les enfants et les adolescents, une injection en moins : le rappel de vaccination entre 16 et 18 ans contre le diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dTP) est supprimé.
  • Pour les adultes, des rappels de vaccination dTP à âge fixe : 25 ans - 45 ans - 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 65 ans.

Pour plus d'informations, faites le point avec votre médecin traitant et consultez le calendrier simplifié des vaccinations 2013, disponible ci-dessous en téléchargement.

À noter : le calendrier des vaccinations et les recommandations vaccinales 2013 sont parus au Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) n° 14-15/2013, disponible sur le site de l'Institut de veille sanitaire (voir « Sites utiles » ci-contre).

Mettre ses vaccins à jour tout au long de sa vie

Il est indispensable de mettre ses vaccins à jour tout au long de sa vie pour être protégé efficacement et durablement. En effet, de nombreux vaccins nécessitent des rappels réguliers pour être efficaces, notamment ceux contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dTP).
Faites le point régulièrement avec votre médecin traitant et n'oubliez pas de faire inscrire vos vaccinations dans votre carnet de vaccination (ou dans le carnet de santé pour les enfants).

Vos vaccins ne sont pas à jour ?
Pour le rattrapage des vaccinations en retard, il n'est pas nécessaire de tout recommencer, il suffit de reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue.

Pour en savoir plus sur les vaccinations, consultez le site ameli santé.

La prise en charge des vaccins

La liste des vaccins pris en charge par l'Assurance Maladie est fixée par arrêté ministériel.
Il s'agit des vaccins contre les affections suivantes :

Vaccins pris en charge par l'Assurance Maladie
Vaccins obligatoires Vaccins recommandés pour tous Vaccins recommandés dans certaines situations
- Diphtérie
- Tétanos
- Poliomyélite
- Coqueluche
- Hépatite B
- Infections à Haemophilus influenza B
- Infections invasives à méningocoque du sérogroupe C
- Infections à pneumocoque
- Oreillons
- Rougeole
- Rubéole
- Grippe saisonnière
- Hépatite A
- Infection à papillomavirus humains (HPV)
- Tuberculose
- Varicelle

Ils sont remboursés, sur prescription médicale, à 65 % sur la base du prix indiqué sur la vignette.

À noter :

  • Certains vaccins peuvent être pris en charge à 100 % :
    - le vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR) est pris en charge à 100 % pour les enfants et les jeunes de 12 mois à 17 ans révolus (voir « Lire aussi » ci-dessous) ;
    - le vaccin contre la grippe saisonnière est pris en charge à 100 % pour les populations à risque pour lesquelles la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée (personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de certaines affections de longue durée, etc.) et qui reçoivent chaque année une invitation de l'Assurance Maladie.
    Dans les autres cas, le vaccin contre la grippe saisonnière n'est pas pris en charge par l'Assurance Maladie.
  • Certains vaccins sont pris en charge uniquement pour les personnes à risque (vaccin contre l'hépatite A par exemple).

La prise en charge de l'injection du vaccin

L'injection du vaccin est prise en charge par l'Assurance Maladie dans les conditions habituelles : elle est remboursée à 70 % si c'est le médecin qui vous vaccine lors d'une consultation, ou à 60 % si c'est une infirmière qui vous vaccine, sur prescription médicale.

À noter : l'injection du vaccin peut être prise en charge à 100 % pour les personnes atteintes de certaines affections de longue durée.

Si vous faites vacciner votre enfant, pensez à faire inscrire par le médecin cette vaccination dans son carnet de santé. Lorsque vous vous faites vacciner, pensez également à le faire inscrire sur votre carnet de vaccination.

Les vaccins non pris en charge par l'Assurance Maladie

Certains vaccins sont recommandés, voire obligatoires, pour partir dans certains pays étrangers (exemple : vaccin contre la fièvre jaune, le choléra...), mais l'Assurance Maladie ne les prend pas en charge.

À noter : votre complémentaire santé peut éventuellement prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie si le contrat souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d'elle.

Documents à télécharger

Calendrier simplifié des vaccinations 2013

Ce document récapitule les vaccins et rappels de vaccination recommandés en fonction de l'âge.

Lire aussi

La vaccination ROR

Le meilleur moyen de se protéger contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, c'est la vaccination. Le vaccin ROR est remboursé à 100 % pour les enfants et les jeunes jusqu'à 17 ans révolus.

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Services en ligne

ameli-direct
Avec ameli-direct, trouvez facilement les adresses et tarifs des professionnels de santé et des établissements de soins.

Sites utiles

ameli-santé
Le site de l'Assurance Maladie entièrement dédié à la prévention et à la santé.

Institut de veille sanitaire (InVS)
L’InVS a pour mission de surveiller l'état de santé de la population et son évolution, d'alerter les pouvoirs publics en cas de risques sanitaires, de réaliser ou coordonner des investigations épidémiologiques.

Rubriques annexes