ameli.fr - Vous êtes enceinte : votre congé maternité

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Vous êtes enceinte : votre congé maternité

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 7 février 2017
Le congé maternité vous permet de vous reposer avant et après l'accouchement. Pendant ce congé, vous pouvez sous certaines conditions percevoir des indemnités journalières.
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Vous êtes praticienne ou auxiliaire médicale

Si vous êtes praticienne ou auxiliaire médicale, affiliée à titre personnel au régime d'assurance maladie des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAMC), vous pouvez percevoir une allocation forfaitaire de repos maternel à l'occasion de votre maternité et, sous réserve de cesser votre activité professionnelle, des indemnités journalières forfaitaires pendant votre congé maternité.

À noter : lors de votre grossesse, vous pouvez bénéficier d'indemnités journalières forfaitaires si vous vous trouvez dans l'incapacité physique de continuer ou de reprendre votre activité professionnelle en raison de difficultés médicales liées à votre grossesse.
Pour plus d'informations, consultez l'article Vous êtes en arrêt de travail pour maladie : vos indemnités journalières.

L'allocation forfaitaire de repos maternel

L'allocation forfaitaire de repos maternel est destinée à compenser partiellement la diminution de votre activité professionnelle. Elle est versée sans condition de cessation d'activité.
Son montant est égal au montant du plafond mensuel de la sécurité sociale en vigueur, soit 3 269,00 euros au 1er janvier 2017. Il est revalorisé chaque année.

L'allocation forfaitaire de repos maternel est versée en 2 fois : à la fin du 7e mois de grossesse et après l'accouchement, mais elle peut cependant être versée en une seule fois si l'accouchement a lieu avant la fin du 7e mois de grossesse.

Pour percevoir cette allocation, adressez un certificat d'accouchement à votre caisse d'Assurance Maladie.

L'indemnité journalière forfaitaire

L'indemnité journalière forfaitaire est versée pendant votre congé maternité à condition que vous cessiez toute activité professionnelle pendant au moins 8 semaines, dont 2 avant votre accouchement.
Son montant journalier est égal à 1/60,84 du montant du plafond mensuel de la sécurité sociale en vigueur, soit 53,74 euros au 1er janvier 2017.

Pour bénéficier de cette indemnité journalière forfaitaire, adressez à votre caisse d'Assurance Maladie une déclaration sur l'honneur attestant votre cessation de toute activité professionnelle et un certificat médical attestant la durée de votre arrêt de travail.

Durée du congé maternité

La durée de votre congé maternité varie notamment selon le nombre d'enfants que vous attendez :

Durée du congé maternité
Votre situation Durée du congé prénatal (1)Durée du congé postnatal Durée totale du congé maternité
Vous attendez un enfant et vous avez déjà moins de deux enfants à votre charge effective et permanente (ou à celle de votre ménage) ou avez déjà mis au monde moins de deux enfants nés viables6 semaines10 semaines16 semaines
Vous attendez un enfant et vous avez déjà au moins deux enfants à votre charge effective et permanente (ou à celle de votre ménage) ou avez déjà mis au monde au moins deux enfants nés viables (2)8 semaines18 semaines26 semaines
Vous attendez des jumeaux (3)12 semaines22 semaines34 semaines
Vous attendez des triplés ou plus24 semaines22 semaines46 semaines

(1) La durée du congé prénatal non prise ne peut pas être reportée sur le congé postnatal.

(2) Si vous attendez un enfant et que vous avez déjà au moins deux enfants à charge ou avez déjà mis au monde au moins deux enfants nés viables : vous pouvez demander à avancer le début de votre congé prénatal de 2 semaines maximum. Dans ce cas, la durée de votre congé postnatal sera réduite d'autant.

(3) Si vous attendez des jumeaux : vous pouvez demander à avancer le début de votre congé prénatal de 4 semaines maximum. Dans ce cas, la durée de votre congé postnatal sera réduite d'autant.

Durée du congé maternité - cas particuliers

En cas d'état pathologique résultant de la grossesse : une période supplémentaire de congé, n'excédant pas 2 semaines, peut être accordée au cours de la période prénatale dès lors que vous avez effectué votre déclaration de grossesse. Le congé pathologique doit être prescrit par votre médecin.

À noter :

  • Le congé pathologique peut vous être prescrit en une fois ou en plusieurs fois, mais dans la limite de 2 semaines maximum.
  • Le congé pathologique ne peut pas être reporté sur la période postnatale.

En cas d'accouchement prématuré de plus de 6 semaines : vous pouvez bénéficier d'une indemnisation supplémentaire si votre enfant est hospitalisé. Cette période d'indemnisation supplémentaire s'étend de la date réelle de votre accouchement jusqu'au début de votre congé prénatal.

Si votre enfant reste hospitalisé au delà de la 6e semaine suivant sa naissance : vous avez la possibilité d'interrompre votre congé maternité, de reprendre votre travail et de reporter le reliquat de votre congé postnatal à la date de fin de cette hospitalisation.

Pour plus d'informations, contactez votre caisse d'Assurance Maladie.

Documents à télécharger

Guide « Ma maternité - Je prépare l'arrivée de mon enfant »

Ce guide rassemble toutes les étapes importantes de votre maternité jusqu’aux premiers mois de votre enfant. Vous y retrouvez des informations utiles et pratiques à consulter à tout moment.

Lire aussi

PAMC : vos indemnités journalières

Si vous êtes affiliée à titre personnel au régime des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés, vous pouvez percevoir une indemnité journalière forfaitaire maladie si vous êtes dans l'incapacité physique de travailler en raison de difficultés médicales liées à votre grossesse.

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Services en ligne

Votre compte ameli
Tous vos services en ligne : suivre vos remboursements, télécharger une attestation de droits, commander une carte européenne d'assurance maladie, signaler la perte/vol de votre carte Vitale, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Annuaire santé
L’annuaire santé de l’Assurance Maladie pour trouver un médecin, un kiné, un hôpital… Tarifs. Horaires. Spécialités. Localisation.

Sites utiles

ameli-santé
Le site de l'Assurance Maladie entièrement dédié à la prévention et à la santé.

Rubriques annexes