ameli.fr - Vous êtes enceinte : votre congé maternité

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Vous êtes enceinte : votre congé maternité

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 4 juillet 2014
Le congé maternité vous permet de vous reposer avant et après l'accouchement. Pendant ce congé, vous pouvez sous certaines conditions percevoir des indemnités journalières.
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Durée du congé maternité

Votre congé maternité comprend un congé prénatal (avant l'accouchement) et un congé postnatal (après l'accouchement). Sa durée varie selon le nombre d'enfants que vous attendez et le nombre d'enfants que vous avez déjà eus.

À noter : la durée légale du congé maternité est fixée par le code de la sécurité sociale et le code du travail. Si vous êtes salariée, consultez votre convention collective qui peut prévoir des dispositions plus favorables.

Durée du congé maternité
Situation familiale Durée du congé prénatal Durée du congé postnatal Durée totale du congé maternité
Vous attendez un enfant
et vous (ou votre ménage) avez moins de deux enfants à charge ou nés viables
6 semaines 10 semaines 16 semaines
Vous attendez un enfant
et vous avez déjà au moins deux enfants à votre charge effective et permanente (ou à celle de votre ménage) ou vous avez déjà mis au monde au moins deux enfants nés viables
8 semaines 18 semaines 26 semaines
Vous attendez des jumeaux 12 semaines 22 semaines 34 semaines
Vous attendez des triplés ou plus24 semaines 22 semaines 46 semaines

Avancer le début du congé prénatal

Si vous attendez un enfant et que vous avez déjà au moins deux enfants à charge ou déjà mis au monde au moins deux enfants nés viables, vous pouvez demander à avancer le début de votre congé prénatal de deux semaines maximum.
Si vous attendez des jumeaux, vous pouvez demander à avancer le début de votre congé prénatal de quatre semaines maximum.
Dans les deux cas, la durée de votre congé postnatal sera réduite d'autant.

Reporter une partie du congé prénatal sur le congé postnatal

Pour offrir plus de liberté aux femmes dont la grossesse se déroule bien et leur permettre de passer davantage de temps avec leur bébé, les modalités du congé maternité ont été assouplies : vous pouvez demander à reporter une partie de votre congé prénatal (les 3 premières semaines maximum) sur votre congé postnatal.
Ce report peut se faire avec l'accord de votre médecin :

  • soit en une seule fois pour une durée maximale de 3 semaines ;
  • soit sous la forme d'un report d'une durée fixée par votre médecin et renouvelable (une ou plusieurs fois) dans la limite de 3 semaines.

En pratique : adressez une demande écrite à votre caisse d'Assurance Maladie, accompagnée du certificat de votre médecin ou de votre sage-femme attestant que votre état de santé vous permet de prolonger votre activité professionnelle avant la naissance. Vous devez effectuer votre demande au plus tard 1 jour avant la date initialement prévue de votre congé.

À noter : en cas d'arrêt de travail pendant la période de report, celui-ci est annulé. Votre congé prénatal débute alors dès le premier jour de votre arrêt de travail. La durée du report sur votre congé postnatal sera réduite d'autant, que cet arrêt de travail soit en lien ou non avec votre grossesse.

L'allaitement

Il n'est pas prévu de congé maternité spécifique à l'allaitement. Ainsi, si vous allaitez votre bébé, votre congé postnatal ne pourra pas être prolongé pour ce motif. Ce sont les conventions collectives qui peuvent, éventuellement, prévoir ce type de dispositions. Renseignez-vous auprès de votre employeur.

Le congé paternité et d'accueil de l'enfant

À l'occasion de la naissance d‘un enfant, le père de l'enfant et, le cas échéant s'il n'est pas le père, le conjoint de la mère ou son partenaire Pacs ou la personne vivant maritalement avec elle, peuvent bénéficier d'un congé de paternité et d'accueil de l'enfant.
Ce congé est d'une durée maximum de onze jours consécutifs, y compris les samedis, dimanches et jours fériés (ou dix-huit jours en cas de naissance multiple) et il doit débuter dans les quatre mois suivant la naissance de l'enfant.
Pour en savoir plus, reportez-vous au dossier relatif au congé de paternité et d'accueil de l'enfant » (voir ci-dessous « Lire aussi »).

Documents à télécharger

Guide « Ma maternité - Je prépare l'arrivée de mon enfant »

Ce guide rassemble toutes les étapes importantes de votre maternité jusqu’aux premiers mois de votre enfant. Vous y retrouvez des informations utiles et pratiques à consulter à tout moment.

Lire aussi

Votre congé de paternité et d'accueil de l'enfant

Toutes les informations utiles sur le congé de paternité et d'accueil de l'enfant : durée du congé, démarches à effectuer, indemnités journalières...

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Services en ligne

Simulateur de calcul d'indemnités journalières
Vous bénéficiez d'un congé maternité ou d'un congé de paternité et d'accueil de l'enfant. Pour connaître le montant prévisionnel de vos indemnités journalières, et obtenir une estimation en quelques clics, utilisez notre simulateur !

Votre compte ameli
Tous vos services en ligne : suivre vos remboursements, télécharger une attestation de droits, commander une carte européenne d'assurance maladie, signaler la perte/vol de votre carte Vitale, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

ameli-direct
Avec ameli-direct, trouvez facilement les adresses et tarifs des professionnels de santé et des établissements de soins.

Sites utiles

ameli-santé
Le site de l'Assurance Maladie entièrement dédié à la prévention et à la santé.

Rubriques annexes